Apprendre son cadre de vie

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher

Guénaëlle Le Bras travaille au Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement de la Moselle.[1] Initié par le législateur et la loi du 3 janvier 1977, le CAUE a été créé par l’assemblée générale constitutive du 3 juin 1980. Il se compose d'une équipe pluridisciplinaire d’architectes, plasticien, paysagiste. Un centre de documentation est ouvert au public sur rendez-vous. Le C.A.U.E sensibilise, conseille, accompagne les collectivités locales, les particuliers, les professionnels et le public scolaire dans une démarche architecturale, urbaine et paysagère pour améliorer la qualité du cadre de vie.

Le C.A.U.E. intervient dans des actions de sensibilisation auprès des jeunes : « …les enfants étant les adultes de demain, il leur est présenté une démarche et des outils pour lire, comprendre et agir sur leur cadre de vie architectural, urbain et paysager… penser la ville autrement, plus respectueuse de l'environnement… ». « …les emmener sur le terrain leur permet de découvrir, par une approche sensible, leur lieux de vie. Ils prennent des photos, font des croquis, notent des mots repères… puis, analysent, synthétisent et structurent ces informations afin de générer une carte d'identité de leur espace de vie … ».


GLebras01.jpg GLebras02.jpg


A partir de 2010, le CAUE et l'école St-Hubert de la Côte des Roses à Thionville ont mis en place une action sur plusieurs années dans le cadre du projet ANRU.[2] Les classes ont parcouru le quartier pour observer et se repérer dans l’espace. Les élèves ont ensuite produit un travail sur différents supports cartographiques. Les CE2 ont choisi de réaliser une maquette de leur « quartier écologique idéal »[[3]] à partir de matériaux de récupération. Une vidéo restitue leur travail sur le site de la ville.[4]


EmbedVideo received the bad id "xpqlgm" for the service "dailymotion".


Apprendre son cadre de vie

un film de Thomas Guedenet


Gwenaëlle Lebras, du CAUE de Moselle, mène une action de sensibilisation au cadre de vie auprès des élèves de l'école St Hubert à Thionville.



En 2011, un partenariat a également été noué avec la bibliothèque municipale et la Maison de quartier pour aborder le thème de la démolition. En effet : « … la cour de l'école et la Maison de quartier sont situées devant un bâtiment en phase de destruction (le 1 rue Racine).[5] Ils ont ainsi construit et complété un jeu à tirette avant/après. L’idée était de permettre aux enfants de dédramatiser la disparition d’un lieu familier en se réappropriant l’espace libéré.»

Une action menée avec le Collège La Milliaire à Thionville est en cours depuis un an.[6] Ce projet concerne une trentaine d'élèves de la Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté (S.E.G.P.A.). Une équipe d’enseignants et d’élèves motivés travaillent à la réalisation d'une « maquette évolutive » comme outil de communication autour du projet de rénovation urbaine de la Côte des Roses : « Les enseignants ont parfaitement intégré ce projet dans le programme scolaire. » La maquette pourra être réutilisée par la ville dans le cadre de discussions avec les habitants, les associations, les écoles… sur les changements successifs de ce cadre de vie ou sur des thématiques plus générales.


Le site du CAUE de la Moselle : www.caue57.com[7]