D’un balbutiement à une réelle prise de conscience

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher

Schema....jpg

Le développement durable


D’un balbutiement à une réelle prise de conscience

Le développement durable (traduction de Sustainable development) est une nouvelle conception de l'intérêt public, appliquée à la croissance économique et reconsidérée à l'échelle mondiale afin de prendre en compte les aspects environnementaux généraux d'une planète globalisée.

Schéma du développement durable : une approche géonomique globale à la confluence de trois préoccupations, dites « les trois piliers du développement durable ».



La Lorraine d’après guerre a été un des fers de lance de l’économie française, notamment avec l’industrie d’exploitation minière. Cela amènera, quelques décennies plus tard à une réflexion sur les conséquences de cette industrialisation.

Dès 1954, la question environnementale prendra place dans la gestion de la ville de Thionville avec le «  comité de surveillance des crues de la Moselle ». La Moselle sera canalisé 10 ans plus tard.

Dans les années 70, suite à la politique de grands travaux avec la construction de l’autoroute Nancy-Metz-Thionville, les premières réflexions sur la gestion des sols et gisements miniers sont amenés à l’échelon politique. Il faut attendre 1990 pour voir la création d’une commission de l’environnement au sein de la municipalité de Thionville, qui vient structurer le développement durable.

Depuis la ville de Thionville ne cesse de mettre en œuvre diverses actions appliquant le concept du développement durable :

- Commission de surveillance de la qualité de l’air avec Aeroform.

- Ville-défi pour ma planète.

- Organisation, chaque année, d’une semaine du développement durable destiné au public scolaire.

- Création d’une déchetterie, et application des principes du tri sélectif à l’échelle de l’agglomération.

- Des programmes d’économie d’énergie : variateur électronique de régulation de l’éclairage public.

- Mise en circulation de véhicule propre : véhicules au gaz naturel pour les services techniques de la ville, Parc de location de vélo pour les habitants, ainsi que la création d’une piste cyclable allant jusqu’à Metz (voie verte), circulation de bus hybride…

Velo.jpg

- Création d’une brigade équestre.

L’exemple thionvillois est loin d’être isolé, de nombreuses villes ont fait du développement durable un de leur axe politique. Ainsi en 1971, la France est après la Suède, le premier état à se doter d’un ministère de l’environnement.


atelier multimédia du centre le Lierre[1]