Femmes au pluriel : un autre regard sur le territoire

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher
Femmes au pluriel marque2.png


Le projet « Femmes au pluriel : un autre regard sur le territoire » vise à encourager la réflexion et la prise de conscience sur les multiples dimensions qui favorisent l’intégration des femmes migrantes, de l’accès aux droits à la participation citoyenne et culturelle. Cette action prouve aussi comment ces femmes ont investi la sphère publique dans leur cheminement personnel et dans leur prise de parole. Pour ce faire, elles ont été accompagnées par trois structures partenaires, véritables lieux- ressources et de proximité qui sont la maison de quartier de la Côte des Roses, le Centre « Le Lierre » et le Centre Social et Culturel Jacques Prévert.


Ce projet, c'est l'histoire de rencontres entre des femmes issues des différents quartiers de la ville de Thionville autour d'une recette, d’un atelier ou lors d'une visite culturelle. Ce projet, c'est aussi un espace où les femmes ont pris le temps de s'écouter dans leurs différences et de se comprendre, pour permettre à chacune de se reconnaître en tant que personne et en tant que citoyenne. Et au-delà des difficultés de langage, chaque femme a osé prendre la parole, a profité de chaque situation, atelier et visite pour exprimer ses émotions, raconter son expérience. Ainsi la parole se libère et prend forme dans l'écriture, l'appropriation des langages vidéo et photo, par l’intermédiaire des outils du multimédia et des Arts plastiques. Nous avons choisi d'en garder une mémoire à partager et à transmettre, et ceci, dans la valorisation des expériences collectives et individuelles.




Pour accéder au détail des actions menées dans le cadre de ce projet, cliquez sur l'année corrrespondante :

Année 2012-2013   Année 2013-2014   Année 2014-2015  




Logo le lierre - Copie.png
Logo Final CSC JP.png
Logo CCAS - Copie.jpg


Cette action est cofinancée par le Fonds européen d’intégration FEI.png



Action portée par le Centre "Le Lierre" en partenariat avec le Centre Social Jacques Prévert et la maison de quartier de la Côte des Roses.