Fragments d'un discours amoureux

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher

Roland Barthes – Fragments d'un discours amoureux (Œuvres complètes, tome V, Éditions du Seuil)

9782020046053.jpg


Dans Fragments d'un discours amoureux, Roland Barthes propose de créer, à partir d’œuvres littéraires et philosophiques, un discours amoureux. L'approche de Barthes n'est pas sociologique : il ne cherche pas à décrire le discours amoureux, mais à le simuler ; il parle à la première personne et laisse presque penser que ce discours est le sien (comme si lui même était amoureux). Il s'agit, pour créer ce discours, de lier plusieurs œuvres, plusieurs auteurs qui ont eu l'occasion de traiter, de près ou de loin, de la question de l'amour dans leurs écrits (notamment Goethe, Nietzsche, Freud ou encore Blanchot). La méthode utilisée par Barthes semble particulièrement intéressante : il créé un objet singulier, qui n'est ni un essai ni un roman. On peut voir dans la démarche de Barthes une visée scientifique, mais l'auteur n'utilise à aucun moment les codes habituels des sciences sociales : il cherche à saisir une partie du réel, non pas en décrivant ce réel, mais en le reproduisant, en le simulant. Après une brève présentation de sa démarche, le livre commence avec cette phrase : « C'est donc un amoureux qui parle et qui dit :».

Le livre est composé d'un nombre important de petits chapitres, qui font rarement plus de cinq pages. Chaque chapitre évoque une idée, un sentiment qui émane du sujet amoureux. Dans ce livre, on ne cesse d'apprendre ce qu'on sait déjà : Barthes met des mots sur la réalité du sentiment amoureux, qui se présente originellement à nous de manière inconsciente ; je sais qu'il se passe quelque chose, mais je ne sais pas vraiment ce qu'il se passe, je suis incapable de transformer ce que je ressens en discours. Barthes évoque, par exemple, l'attente qui caractérise le sujet amoureux (« Attente. Tumulte d'angoisse suscité par l'attente de l'être aimé, au gré des menus retards (rendez-vous, téléphones, lettres, retours) », «  Suis-je amoureux ? - Oui parce que j'attends »), ou encore l'altération que subit l'amoureux (« Sur la figure parfaite et comme embaumée de l'autre (tant elle me fascine), j'aperçois tout à coup un point de corruption. Ce point est menu : un geste, un mot, un objet, un vêtement, quelque chose d'insolite surgit (qui se pointe) d'une région que je n'avais pas soupçonnée; et rattache brusquement l'objet aimé à un monde plat »).

On peut trouver Fragments d'un discours amoureux dans le tome V des Œuvres complètes de Roland Barthes, aux éditions du Seuil. On trouve dans ce tome plusieurs ouvrages de l'auteur (La chambre claire, Sollers écrivain), ainsi que des leçons, des entretiens, des articles. Tous les textes présentés dans ce tome V ont été écrits par l'auteur entre 1977 et 1980, durant les dernières années de sa vie.

Barthesoeuvrescompletes.jpg