Irène Montesi, une vie au service des autres

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher

C'est au CCAS (Centre communal d'action sociale) que j'ai rencontré pour la première fois la petite Madame Irène. Il m'est donc venu à travers ce personnage l'idée de m'intéresser à toutes ces personnes qui donnent de leur temps pour en voir sourire d'autres.

Montesi.jpg

J'ai de nouveau rencontré Madame Montesi au CTAH (Collectif thionvillois d'action humanitaire). Ce groupe de bénévoles est souvent composé de retraités travaillant en association avec le CCAS et la banque alimentaire. Il y a deux types de bénévoles, les permanents et les intermittents (personnes participant aux collectes dans les magasins). Ces collectes ont lieu deux fois dans l'année, en décembre et en avril. Cette jeune fille de 80 ans est toujours là, fidèle au poste, chaleureuse, rassurante, ayant toujours un mot gentil pour les personnes qui viennent la solliciter.

Montesi2.jpg

Madame Montesi fait aussi partie de l'association Saint-Vincent-de-Paul. Cette association vient en aide aux personnes en difficulté et en grande détresse (distribution de bons alimentaires, paiements des factures d'électricité, etc). Les bénévoles se déplacent pour être au plus près des personnes en grande détresse morale. Cette association prépare d'ailleurs un grand événement pour le mois de mai 2015, ce qui met tout ce petit monde en émoi, car les préparatifs ne sont pas une mince affaire ! Pleine de modestie lorsqu'on lui parle de ses engagements au sein de ces associations, Madame Montesi veut bien répondre mais seulement si je mets aussi ses collègues en valeur. Son métier d'assistante sociale, elle dit l'avoir choisi pour venir en aide aux personnes que la vie n'a pas gâtées. Ses collègues bénévoles disent d'Irène que c'est une personne toujours de bonne humeur, rassurante et toujours partante pour une bonne action. L'une de ses filles, à qui je demande si l'investissement de sa maman auprès des autres ne l'a pas trop privée de cette dernière, me répond : « non, car lorsqu'elle s'est engagée dans le bénévolat, ma sœur et moi étions déjà grandes. D'ailleurs, j'avoue que si nous nous sommes dirigées vers des emplois dans le social, ce n'est pas par hasard ! Avec ma sœur, nous sommes très fières de l'investissement de nos parents. »

Montesi1.jpg

Voilà, le portrait simple d'une personne comme tout le monde mais qui donne de son temps pour rendre espoir aux écorchés de la vie. Merci à Madame Montesi et à toutes ces personnes pour leur engagement et leur sourire !

Geneviève D.