Ma petite histoire du cinéma

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher

Moi j'apprécie le cinéma. C'est un formidable moyen pour s'évader à travers des paysages et des histoires. Le cinéma me procure beaucoup d'émotions. Il provoque le rire la joie ou la tristesse, la colère à l'image de la vie. Pour moi c'est un art majeur au même titre que la peinture; la littérature; ou le théâtre. Il est riche car il permet l'échange avec d'autres personnes comme les autres arts et de confronter les différents points de vue. C'est pour cela que j'aime le cinéma.

Pour moi tout commence par l'invention des frères Lumière le cinématographe.



Le cinéma


La naissance du cinéma intervient en 1895 avec les frères Lumière. Les moyens sont rudimentaires à l’époque on fait avec les moyens du bord. Puis arrive le cinéma parlant et le premier film avec du son c'est le chanteur de jazz en 1927.

Le chanteur de jazz.jpg


Au courant du XXe siècle les moyens dont disposent les réalisateurs pour faire les films se développent petit à petit pour prendre une ampleur sans commune mesure dans le cinéma qui se pratique aujourd’hui. Et aujourd'hui, le cinéma français ne dispose pas des mêmes moyens que la production cinématographique américaine où là dans certaines productions, les moyens sont considérables. Mais ce qui marque la plus grande différence par rapport à la naissance du cinéma ce sont les moyens de diffusion possible pour regarder un film.


A l’époque il n’y avait que le cinématographe pour réaliser des films. Aujourd’hui les moyens mis à disposition pour réaliser un film sont nombreux, on peut réaliser un film documentaire avec un simple téléphone portable un peu perfectionné. Internet a également modifié les moyens de création et de diffusion des films. Il est possible de télécharger des films dans le cadre du téléchargement légal et cela permet une plus large diffusion de films.

Mais il y a un revers de la médaille les petits cinémas sont victimes de cette évolution car cela a créé un système qui s’est américanisé avec toujours plus de moyens technologiques pour les grandes structures au détriment des petits cinémas d’art et d’essais.


Frères Lumiere.jpg