Terezin Plage

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher
Terezin plage.jpg


Terezin Plage

Morten BRASK

Editions PRESSES DE LA CITE



Note de Lecture

Oui, ca se passe pendant la guerre, oui ca se passe dans un camp de concentration, mais il n'en reste pas moins une très belle histoire avec ses côtés sombres, mais aussi ses côtés lumineux d'espoir et de courage. A lire !




Résumé de l'éditeur :

Dès son arrivée en 1943 à Terezín, Daniel Faigel, le narrateur du roman, découvre la réalité de ce lieu souvent présenté comme un « camp modèle » par les nazis. Ville fortifiée située aux environs de Prague, Terezín fut transformée en ghetto par les nazis en 1941. Afin de rassurer l’opinion publique sur le sort réservé aux Juifs, la propagande eut l’idée de présenter ce camp comme une ville modèle accueillant les Juifs célèbres (artistes, scientifiques, etc.) ou âgés. En réalité, Terezín servait de camp de transit vers les camps d’extermination comme Auschwitz. Les conditions de vie y étaient déplorables, et ceux qui échappaient aux déportations mouraient souvent de faim ou de maladie. En 1943, les premiers Juifs danois arrivèrent à Terezín. En 1944, la Croix-Rouge danoise demanda à visiter le camp afin de s’assurer des conditions de détention de ses ressortissants. Les Allemands entreprirent alors une opération d’« embellissement » destinée à tromper la délégation danoise sur la réalité du quotidien dans le camp. Des fleurs furent plantées, une fausse école créée, un terrain de sport aménagé, les façades des maisons repeintes… Les habitants de Terezín durent prendre part à la mascarade, en participant notamment à un concert témoignant de la vie culturelle du camp. Une fois la Croix-Rouge rassurée sur le sort réservé aux Juifs, les déportations s’intensifièrent…

page de l'éditeur