Un film pour dire

De Wikithionville
Aller à : navigation, rechercher

LA VIDEO CA RESTE !

Pour nous faire ce film, c'était par curiosité, puis nous nous sommes pris au jeu. Au fur et à mesure, nous avons compris l'importance de l'impact que prenait les médias sur nous et avons voulu faire passer un message. Florence, Geneviève, Valério et Jean-Philippe.



Leurre des Temps Modernes

Réalisation : Florence, Geneviève, Valério et Jean-Philippe.

Images et montage : Thierry Léger

C'est quoi le bien-être aujourd'hui ? A-t-on encore la liberté de choix ? Quelles espérences je peux encore faire valoir...


        Extrait des textes de la voix off.

On nous dit que c'est bien d'avoir le choix que ça serait bien formidable d'avoir toujours le choix... Mais est-ce qu'on a pas trop de choix... Parce que quand on y pense trop de choix tue nos choix... D'ailleurs nos choix ne sont-ils pas imposés.


tous les jours, je dois faire des efforts pour rester moi-même, pour résister à cette attaque massive, continuelle. Pourquoi me bombarde t-on de cette manière ? Que veux t-on de moi ? Pourquoi cherche t-on à m'imposer un bonheur qui n'est pas le mien !


Est-ce que mon corps m'appartient encore ? Tous les jours, je travaille à défaire ce que l'on m'impose... On veut me façonner d'une manière que ne souhaite pas... Quelle liberté me reste t-il ? D'ailleurs on ne tient pas compte de mon corps dans un monde où on ne tient pas compte des choses. On nous dit que tout est recyclable. A quand le jour où nos corps seront recyclés ?


Qu'allons-nous laisser aux prochaines générations ? Quels seront leurs modèles ? Que vont devenir l'art et la nature ? Tous cela finira t-il enfermé dans une boîte ?


Imagines une journée sans radio, sans télé, juste le silence. Imagines ta boîte aux lettres sans publicités qui t'explosent la tête. Imagines un monde sans usines, sans centrales où tu pourrais cultiver des légumes sans peur. Imagines une rivière à l'eau claire où tu montrerais à tes enfants que les poissons ne sont pas seulement panés. Imagines toi dans un pré cueillant des champignons pas nucléaires avec pour bruit seulement le meuglement des vaches. Imagines un monde redevenu propre comme avant sans usines, sans centrale, sans recyclage Imagines, imagines... Mais je fais un rêve, et pourtant si nous le faisions ensembles !